Femmes en insertion recrutent mécènes et partenaires

à Aix en Provence

Depuis 25 ans, l’Atelier Jasmin redonne à des femmes en grande difficulté sociale et professionnelle, le pouvoir de reprendre en main leur vie personnelle et professionnelle en toute autonomie et dans le respect de la personne.

Sur le bassin d’emploi d’Aix-en-Provence, l’atelier Jasmin est le seul chantier d’insertion destiné aux femmes (en moyenne 60 femmes bénéficiaires chaque année).

Il est aussi un acteur social moteur et fédérateur du quartier d’Encagnane à Aix-en Provence.

mecene pour asotiation reduction des impots
marque de le atelier jasmin à besoin de mécènes

NOTRE PROJET : LES FILLES DE LA CANOPÉE

Un nouvel essor pour un atelier de couture et de confection au cœur des enjeux d’aujourd’hui.

L’objectif du projet est de pérenniser la mission d’insertion sociale et professionnelle de l’Atelier Jasmin grâce à la viabilité économique de son support pédagogique d’activité.

L ’Atelier Jasmin doit développer son activité économique et commerciale, améliorer ses capacités de production, les conditions de travail, et le sentiment de fierté des femmes en poste d’insertion.

Pour cela, l’Atelier va intégrer, équiper de nouveaux locaux et développer sa marque :

Les Filles de la Canopée.

Pour l’accompagner dans ce changement, cet effort, l’Atelier Jasmin est à la recherche de soutiens financiers, en nature, ou en compétences.

Contact

Renata RICORDEAU -
renata.ricordeau.atelierjasmin@gmail.com

QU’EST-CE QUE LE MECENAT

Définition du mecenat

Le mécénat d’entreprise est un soutien matériel ou financier apporté par une entreprise, sans aucune contrepartie, à un organisme sans but lucratif pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général.

En d’autres termes, le mécénat consiste à faire un don à un organisme d’intérêt général pour la conduite de ses activités, sans attendre en retour de contrepartie équivalente.

Le don peut prendre l’une des 3 formes suivantes :

  • En numéraire (mécénat financier) : l’entreprise effectue un don en argent, de manière ponctuelle ou répétée
  • En nature (mécénat en nature) : l’entreprise fait don d’un bien mobilier (ex : nourriture, ordinateurs) ou immobilier (ex : local)
  • En compétence (mécénat de compétences) : l’entreprise réalise une prestation de service ou met son personnel à disposition de l’organisme

Déductibilité fiscale

Ces dons donnent accès à une réduction d’impôt. Pour bénéficier de cet avantage fiscal, certaines conditions doivent être remplies.

Pour ouvrir droit à la réduction d’impôts, les versements effectués dans le cadre du mécénat doivent l’être au profit d’organismes d’intérêt général. Autrement dit, l’activité de ces organismes doit être non lucrative et ne pas profiter à un cercle restreint de personnes.

Pour le calcul de la réduction d’impôts, l’entreprise donatrice doit procéder à la valorisation de ses dons en nature ou en compétence. Les biens et prestations de service donnés sont valorisés à leur coût de revient, c’est-à-dire les coûts supportés par l’entreprise pour acquérir ou produire le bien ou la prestation donné(e).

À noter : pour chaque salarié mis à disposition, le coût de revient correspond à la somme de sa rémunération et des charges sociales.

La réduction d’impôt accordée à l’entreprise vient en soustraction du montant d’impôt dû lors de l’année du don. Peu importe que l’entreprise soit soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) ou à l’impôt sur le revenu (IR).

L’entreprise bénéficie d’une réduction d’impôt égale à l’un des montants suivants :

  • 60 % du montant du don pour la fraction inférieure ou égale à 2 000 000 €
  • 40 % pour la part du don supérieure à 2 000 000 €

Cependant, le montant des dons retenus pour le calcul de la réduction ne peut pas dépasser, sur un même exercice, un plafond de 20 000 € ou 0,5 % du chiffre d’affaires annuel hors taxe de l’entreprise donatrice si ce dernier montant est plus élevé.

Lorsque le plafond est dépassé au cours d’un exercice, l’excédent du don est étalé au maximum sur les 5 exercices suivants, après la prise en compte d’éventuels nouveaux dons effectués durant ces exercices. Le taux appliqué à cet excédent est le taux appliqué au montant initial.

Conserver un reçu fiscal : l’entreprise doit également être en mesure de présenter, à la demande de l’administration fiscale, un reçu fiscal attestant la réalité des dons. Ce reçu est délivré par l’organisme bénéficiaire du don.

devenir mecene dun chantier dinsertion

Devenez Mécene de l'atelier Jasmin

On vous attend.

Pour plus de renseignements n’hesitez pas à nous contacter